Le visa est une autorisation expresse accordée par un consulat à l’extérieur du Burkina à une personne étrangère qui en fait la demande pour lui permettre d’entrer au Burkina Faso afin d’y séjourner légalement durant le temps imparti.

Le visa burkinabè se présente pour le moment sous la forme d’un cachet humide ou d’une vignette (timbre) apposé sur le passeport du demandeur. Au Burkina Faso, les frais de visas institués sont de

  • quarante sept mille (47.000) francs pour les visas de court séjour
  • et de cent vingt mille (120.000) francs pour les visas de long séjour.
  • le visa peut-être gratuit (aucun frais de timbre n’est perçu). C’est le cas du visa de courtoisie dont la durée de validité ne peut excéder sept (07) jours.

Le visa court séjour

Il est obtenu sur demande à l’administration centrale en charge de l’immigration représentée par la Division de la Migration (DM), des postes de police frontières terrestres et aériennes, des ambassades ou représentations diplomatiques du Burkina Faso à l’étranger.

Au niveau des frontières terrestres, tout étranger qui veut pénétrer sur le territoire burkinabé ne peut prendre qu’un visa de sept (7) jours. Ce visa peut être étendu pour trois (3) ou douze (12) mois.

Les extensions de visa de court séjour se font à la DCM sur présentation du reçu de paiement du visa pris à la frontière terrestre.

Au niveau de l’aéroport, de Ouagadougou, des visas de sept (7) ou vingt un (21) jours peuvent être émis sur demandes des étrangers qui rentrent au Burkina Faso par voie aérienne. Ces visas émis à partir de l’aéroport peuvent être étendus pour trois (3) ou douze (12) mois à la DCM toujours sur présentation du reçu de paiement et dans un délai de sept (7) jours.

Source: Police Nationale du Burkina Faso